Il y a des parents qui, pour diverses raisons, ne souhaitent pas scolariser leur enfant, et préfèrent eux-mêmes s’en charger à la maison. Heureusement, la législation française autorise l’école à domicile. Mais il faut que certaines démarches administratives soient accomplies et que certains niveaux d’instruction soient respectés. L’instruction en famille peut être dispensée par les deux parents, par l’un d’entre eux ou par un instructeur choisi par leur soin. Bien qu’aucun diplôme ne soit exigé pour instruire l’enfant à la maison, l’administration vérifiera quand même si l’instruction donnée est bien conforme au niveau exigé.

Les instructeurs à domicile ne sont pas obligés de respecter les programmes scolaires. Néanmoins, l’instruction doit être donnée de manière que l’enfant, à l’âge de 16 ans, puisse maîtriser les exigences du socle commun.

La législation concernant l'école à la maison